Présentation du numéro 1


«Je dis à celui qui se lance dans le dangereux métier de penser : reprends
tout élan; retourne au commencement de notre pensée. Chausse la sandale grecque».

Alain

 

L’élan ayant donné naissance au présent numéro d’HERMÈS a surgi de ce que nous avons perçu comme une urgence, concernant non pas la diffusion ou la production de connaissances nouvelles en bibliothéconomie ou dans le champ de la réflexion sur l’information, ni même l’apport de nouveaux points de vue. L’urgence est celle, simple et complexe à la fois, de donner une envergure autre à la recherche en « science » de l’information, que nous nommerons, pour notre part, la théorie de l’information. La raison d’être de cet organe est de faire prendre conscience qu?il y a une autre façon de parler de l’information et de la société actuelles. Nous affichons ici des opinions documentées et faisons des analyses qui reposent la question de l’objectivité d’une autre manière : quels sont les points de vue en présence, et quel est le point de vue de l’auteur ?

Éviter la confusion, c’est d’abord afficher nos couleurs. Nous ne parlerons jamais d’un lieu idéal, qui serait donné par la méthodologie ou l’objet technique. Nous sommes conditionnés par la réalité, et aux prises avec celle-ci. Nous tentons de définir la bibliothéconomie dans un discours plus grand qui l’englobe et la détermine ; ce faisant, nous dépassons l’objet de la bibliothéconomie comme tel pour aborder la réalité socio-politique de l’information, et ainsi situer la bibliothéconomie par rapport à ces réalités et l’ouvrir à ces domaines qui la touchent de près.

On pourrait sommairement décrire la mission de notre revue comme un objectif de réconciliation des points de vue et des approches. Le lien entre la théorie de l’information avec l’éthique et la culture, entre autres, fera l’objet d’approfondissements tout au long de nos démarches. On trouvera au sommaire de ce premier numéro des textes centrés autour des définitions : définition de la pratique et de la théorie bibliothéconomiques, définition du livre, définition de la mondialisation informationnelle, et enfin, définition de la séduction et de la fascination de la Technologie.

Toutes ces réflexions sont nées devant la nécessité de reformuler un langage et des idées qui nous apparaissaient trop convenus, trop largement accceptées. Une conscience de redéfinition, en quelque sorte. Ce qui fait d’Hermès une revue critique, et non pas consensuelle, comme l’est une revue corporative ou professionnelle. S’il est plus intelligent de poser des questions que de donner des réponses toutes faites, comme l’avancent ceux qui ont pour mission la propagation de la foi, alors posons des questions, mettons cette belle pensée en pratique. C’est pourquoi Hermès est ouverte au dialogue, aux échanges d’idées, aux débats. Nous voulons ainsi mettre à l’oeuvre un des principes majeurs d’Internet en tant qu’outil parmi d’autres, soit l’interactivité. Et aussi, plus modestement, contribuer à enrichir son contenu francophone, notamment en faisant connaître à son public francophone des contributions anglophones importantes dans le domaine des communications, et, pourquoi pas, peut-être jeter un pont entre les deux univers un jour.

L’équipe d’HERMÈS :

 

Pierre Blouin Roger Charland
blouinp@rocketmail.com charro@microtec.net

A propos charro1010

Bibliothécaire des Appalaches
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s