Présentation du numéro 10 d’Hermès : revue critique Roger Charland

PRÉSENTATION

Paru dans HRC (HERMES : REVUE CRITIQUE), no 10

Je suis fier de vous présenter un dixième numéro. Les dernières années ont été très occupées. Nous avons, Pierre Blouin et moi, réalisé un numéro après l’autre, ceci à un rythme infernal à l’occasion. Maintenant je fais route seule, mais avec des collaborateurs, un comité de rédaction fantôme. Mais ils deviendront avec le temps des collaborateurs réels.

J’ai présenté la semaine dernière, au Congrès de la Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec à Montréal, HERMÈS : revue critique.  J’avoue que faire le bilan de ces 10 numéros n’est pas facile. Un manque de recul ? Revenir sur les questions initiales, penser pour comprendre et pour expliquer. Mais au juste, pourquoi cet entêtement ?

Une chose est certaine l’objectif de la revue est et il restera le même.

Dans le présent numéro, l’ensemble des textes mérite d’être lu et médité. Un premier texte porte sur les revues électroniques, il s’agit d’un mémoire de fin d’études français. Nous terminons dans le présent numéro la reproduction d’un long texte à propos de la théorie esthétique Theodor W. Adorno. Un texte sur le cinéma africain nous rappelle que le monde ce n’est pas seulement nous. Il est écrit par une professeure de l’Université Queen’s. Finalement un texte sur la bibliothéconomie et la sociologie, dont l’approche se rapproche de la nôtre. Et dans un autre ordre d’idées, une fiction et l’analyse de cette fiction. Je vous laisse lire le tout.

Disons pour conclure que le prochain numéro verra le jour d’ici quelques mois. Octobre semble être le moment propice pour ce onzième numéro qui portera en grande partie sur la question de la mondialisation. Nous espérons utiliser les données les plus récentes possible. Ainsi, nous pourrons analyser les premières études sur les retombées de la mondialisation et dresser un inventaire de la situation et les effets de celle-ci sur la société civile.

Merci à ceux qui de près ou de loin nous aident à penser le monde et l’impensable.

Je vous souhaite bien de la satisfaction à lire ces quelques textes.

Roger Charland

A propos charro1010

Bibliothécaire des Appalaches
Cet article a été publié dans Bibliothéconomie, Littérature, Présentation. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s