Présentation du numéro 2 de Hermès : revue critique par Pierre Blouin

Il y a longtemps que le rôle de sage est dangereux parmi les fous.

Diderot (Denis), Jacques le fataliste.

Présentation

Après une longue période de préparation, nous sommes fiers de vous présenter ce deuxième numéro de Hermès. Vous y trouverez de quoi alimenter une ample et sérieuse réflexion sur nos trois pôles « transdisciplinaires », soit la technologie, la mondialisation et une approche sociologique de ces phénomènes. Le tout vu dans la loupe de deux bibliothécaires.

Au menu de ce numéro:

  • Un dossier sur le projet de la Grande Bibliothèque du Québec qui consiste en une étude en trois volets s’appuyant sur l’industrie culturelle, suivi d’un mémoire présenté à la Commission de la Culture qui a étudié le projet en novembre 1997, et un entretien avec un membre de la Commission Richard qui a formulé le projet.
  • Un texte sur la formation en milieu universitaire, par Marie-Hélène Dougnac, Conservateur, responsable du Service Commun de Documentation de l’Institut Universitaire de Formation des Maîtres de Toulouse. Découlant d’une expérience de stage à l’Université du Québec à Montréal, ce texte explique la nécessité et les activités reliées à ce volet de l’activité en bibliothèqiue. C’est la première fois au Québec qu’une analyse sur ce sujet paraît dans un organe. La deuxième partie paraîtra à l’hiver 1999, dans le numéro 3 de Hermès.
  • Une analyse-synthèse des grandes idées concernant le rapport de la mondialisation à l’idéologie et à l’économie du savoir.
  • Des comptes rendus et des relectures qui offrent des points de vue originaux et quasi essentiels sur la mondialisation, avec son arsenal de mythes et de discours qui modèlent notre vie et notre travail. En ces temps de REER et de placement obligataires, François Chesnais expose la mécanique de la cristalisation financière, qui peut simplement être illustrée par la récente fusion de la bourse virtuelle NASDAQ avec AMEX, qui a été qualifiée de « premier pas vers la construction d’une alliance mondiale de places financières, que nous appelons le marché de tous les marchés » par le pdg de la maison-mère de NASDAQ, (Frank Zarb, Le Devoir, 7/8 novembre 1998, p. C6) «Les Européens commencent à prendre l’habitude d’investir comme leurs cousins américains », poursuivait Zarb.
  • Un autre texte, celui d’Immanuel Wallerstein, directeur du Centre Fernand Braudel de Binghamton University (State University of New York ) nous vient d’un des plus brillants analystes de la scène socio-économique actuelle. Le sujet de cette conférence, prononcée lors d’une conférence donnée à l’occasion du XXe congrès de l’Association latino-américaine de sociologie (ALAS), a certes été longuement traité ailleurs, mais ce texte est exceptionnel et unique à plus d’un point de vue. D’abord, par la rigueur et la structuration de sa pensée : en un trait de plume, en quelques phrases, il schématise et analyse à la fois l’essentiel de ce qu’il faut considérer. Wallerstein, comme le Marx des grandes synthèses, possède ce style qui le fait aller au cœur des concepts, de la réalité conceptuelle des choses, une écriture toute en lignes, en constructions géométriques, qui éclaire la conscience et nous rend une pensée vive, à vif, des phénomènes.
  • Un compte rendu du livre de Riccardo Petrella, ainsi qu’une relecture de Pacey et d’Ellul complètent ces approches en explorant le volet de la gestion technologique et du concept de société technicienne. Également, le compte rendu d’un volume nous donnant d’autres informations sur le concept de bibliothèque digitale, mettant un bémol aux arguments économiques reliés à  cette dernière. En France comme au Québec, on a opposé l’idée d’une bibliothèque électronique à celle de béton au nom d’une économie financière et d’un caractère pratique. On a en fait opposé un mythe à un autre mythe.

Sur ce, bonne lecture, et surtout, n’hésitez pas à nous écrire pour nous faire part de vos commentaires.

Pierre Blouin

A propos charro1010

Bibliothécaire des Appalaches
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s