Présentation no 4 Hermès : revue critique

« Il y a d’inconséquents propagandistes de la vie végétative sans aventure et sans risque, du bonheur fade et routinier, ennemis de toute inquiétude de l’esprit, trouvant délice à dénoncer l’infirmité que leur optique prête aux autres, et qui sont eux-mêmes affligés d’une infirmité monstrueuse. Ces infirmes, à qui la pataudrie servile tient lieu de sagesse, sont dénués du moindre atome de sensibilité. Il sont absolument insensibles à tout ce qui vibre. Comme l’habitude est tout pour eux, comme ils n’ont pu assimiler à la longue que ce qui est formule close et arrêtée et sans potentialité ultérieure de développement, ils se croient normaux tant que la banalité la plus vide se trémousse rigidement en surface avec l’assentiment et la complicité des ses exploiteurs du statu quo pour qui le maintien du prévisible régularisé est vitalement nécessaire. »
Claude Gauveau, « Les oranges sont vertes » in Oeuvres créatrices complètes, Montréal, Éditions Parti Pris, Collection du Chien d’Or, 1977, p. 1475.

 

Présentation

Bienvenue à ce numéro 4 de Hermès.

Cette parution, en plus de poursuivre dans nos interrogations critiques sur la technologie et la société, vous permettra d’abord de bien faire le tour de quelques questions sociales et politiques de l’heure. Que ce soit sur les rapports entre temps et société dans l’informatisation (Luc Bonneville), ou sur la démocratie plurielle (Susan Hekman), ou encore sur la question de l’armement et de la dissuasion nucléaire (Georges Henein), la matière à réfléchir ne manque pas.

On trouvera dans ce numéro le texte de l’allocution présentée par Roger Charland au dernier Congrès de la Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec, dans lequel le conférencier mettait en garde contre la mythologie technique et les tentations faciles de la technologie de l’information comme solution aux problématiques professionnelles et intellectuelles des bibliothécaires.

Dans le même ordre d’idées, Pierre Blouin présente des critiques du rapport Benton sur les bibliothèques publiques, où se trouvent des conceptions économistes de la bibliothéconomie inspirées du néo-libéralisme en cours. Ce même auteur présente le deuxième volet de sa série sur le discours idéaliste de l’information, en explorant les différences entre les notions d’information, de pensée et de connaissance. Enfin, Carol Reid nous parle des problèmes de la bibliothéconomie américaine.

En plus de la seconde partie du texte d’Elvio Buono sur la liberté académique des enseignants de niveau universitaire, on lira des extraits de poésie de Geneviève Desrosiers et un poème de Andrew Steinmetz. La pensée analytique cède ici la place à la pensée des sentiments et des émotions, et aussi à la pensée de la métaphysique (qui fonde les actes humains), lesquelles n’en sont pas moins nécessaires.

Enfin, nos comptes-rendus de lecture concernent encore et toujours l’organisation de la société et ses multiples aspects théoriques et techniques: Gilles Châtelet et les effets du marché sur l’affect social, Serge Latouche et les dangers du marché qui sétend à la planète, Clifford Stoll sur l’autoroute de l’information et Jean Lojkine sur la révolution de l’information (deux bouquins qui définissent les premières approches critiques formulées sur ces questions). Plusieurs livres seront recencés dans le prochain numéro de HERMÈS.

Pendant vos vacances et vos moments de loisir estivaux, pourquoi ne pas garder une copie des articles qui nous intéressent pour les feuilleter ? Nous osons ainsi vous proposer des lectures d’été qui sauront, nous en sommes convaincus, ne pas trop vous rebuter.

Sur ce, bonne lecture, bon été, et à la prochaine!

L’équipe de Hermès.

A propos charro1010

Bibliothécaire des Appalaches
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s